Publié le Laisser un commentaire

Fourberies, un jeu de Bruno Cathala et Christian Martinez – 2016

Fourberies, le jeu

Mon jeu coup de cœur Cannes 2016. Pour l’occasion, j’ai repris une de mes photos sur scène pour me fondre dans le décor 😍

Plongez dans l’univers théâtral de Fourberies

Certains le savent peut-être déjà, mais quand je ne suis pas en train de participer à une soirée jeux, je suis sur scène, à jouer au théâtre ! Et même si le jeu Fourberies puise son inspiration dans l’ère du théâtre de Louis XIV, il me rappelle étonnamment une catégorie bien connue des amateurs d’improvisation théâtrale : « à la manière de… ». Cette similitude m’a instantanément séduit.

L’objectif principal de Fourberies est de recruter des acteurs, qu’ils soient comédiens ou tragédiens, afin de répondre aux exigences du Roi. Pour ce faire, le jeu se déroule en deux manches, au cours desquelles les acteurs se succèdent sur le devant de la scène pour jouer leur rôle.

Une simplicité explicative qui cache un réel défi

Si les règles de Fourberies sont relativement simples à expliquer, la subtilité du jeu réside dans le décompte des points. Celui-ci dépend à la fois des objectifs en main et de l’humeur changeante du Roi. Cette combinaison en fait un véritable défi tactique qui pimente chaque partie.

L’artiste Jérémie Fleury : des illustrations qui enchantent

Je suis complètement conquise par les illustrations réalisées par l’artiste Jérémie Fleury (vous pouvez le retrouver sur Instagram sous le pseudo @treflerouge). Ses créations, à la fois colorées et douces, s’intègrent parfaitement à la thématique du jeu. De plus, l’ajout d’un petit théâtre en 3D à construire, avec son fond rotatif, ajoute une touche de magie à l’expérience de jeu. Personnellement, j’adore jouer les régisseurs pour « virer » les figurines de la scène ! Les figurines, bien que faites de plastique, arborent une finition de qualité qui les rend agréables à manipuler.

Fourberies, de l’ambiance au cœur du chaos

Fourberies se joue jusqu’à cinq joueurs, et ma configuration préférée est sans conteste celle avec le maximum de participants. Pourquoi ? Parce que c’est dans ce tumulte que le jeu révèle tout son potentiel. Fourberies n’est pas un jeu axé sur la stratégie, mais plutôt sur l’ambiance qu’il génère autour de la table. La course pour éviter les autres joueurs ou, au contraire, la tentative de se retrouver au même endroit pour les piéger, transforme rapidement la partie en une folle partie de chat et de souris. Les revirements de situation s’enchaînent, provoquant des éclats de rire contagieux. C’est cette atmosphère de chaos et de comédie qui fait tout le charme de Fourberies.

En somme, Fourberies est bien plus qu’un simple jeu de société. C’est une plongée divertissante dans l’univers du théâtre, un mélange habile de stratégie et d’ambiance. Les illustrations magnifiques, le théâtre en 3D et les figurines bien conçues en font une expérience visuelle et tactile des plus agréables. Alors, que vous soyez un amateur de théâtre ou simplement en quête d’un jeu dynamique pour animer vos soirées ludiques, Fourberies saura vous charmer avec ses tours de passe-passe et ses pitreries théâtrales. Une chose est certaine : les rires et les rebondissements sont au rendez-vous !

Merci Bruno Cathala (@brunodesmontagnes sur instagram) et Christian Martinez (@christian_martinez999) sur instagram) pour ce jeu qui ne quittera jamais ma ludothèque 🤩

Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs

Âge
à partir de 10 ans

Durée
60 minutes environ

Mécanismes
Placement et collection

Auteur(s)
Bruno Cathala et Christian Martinez

Illustrateur(s)
Jérémie Fleury

Editeur(s)
Bombyx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *